Diaporama Nous Contacter Espace élu

Les projets

Le plateau du Cuscionu

Publié le 03 juin 2013
Les pozzines

Le Plateau du Cuscionu (Pianu di u Cusciò) en limite des régions de l’Alta Rocca et du Taravu s’étend sur environ 7000 hectares entre 1400 et 1600 mètres d’altitude. Il est dominé à l’est par l’Alcudina qui culmine à 2134 mètres. Administrativement le plateau est partagé entre quatre communes : Aullène, Quenza, Serra di Scopamena et Zicavo et est entièrement compris dans le périmètre du Parc Naturel Régional de Corse.
De part sa superficie, son relief vallonné, ses nombreuses sources, ses pozzines, ce plateau est le plus grand ensemble de hautes plaines de l’île et une des zones de montagnes les plus originales de Corse.
Avec le Plateau du Cuscionu, l’Alta Rocca dispose d’un vaste ensemble naturel remarquable qu’il faut préserver et développer avec l’organisation d’activités qui prennent en compte la fragilité du site car il offre un réel potentiel de développement, notamment au plan touristique.
Le Plateau du Cuscionu constitue un pâturage d’estive particulièrement réputé et a toujours été un lieu privilégié de transhumance pour les éleveurs du Sud de la Corse, mais aujourd’hui cette activité traditionnelle est beaucoup moins importante et son maintien paraît indispensable à la préservation de la qualité écologique et de la
biodiversité du Cuscionu.
Pour traiter le problème du Plateau, la Communauté de Communes de l’Alta Rocca mène, depuis plusieurs années, une action forte dans le cadre d’une politique de développement durable afin de conduire une démarche globale (été – hiver) d’aménagement, d’animation, de gestion et de préservation du Cuscionu en travaillant sur les trois axes suivants : Environnement, Pastoralisme, Tourisme.

L’aménagement et la gestion du plateau


Le site du Cuscionu est aussi un lieu prisé pour les activités de nature et représente un potentiel important pour le tourisme, pour cela les communes de Quenza et de Serra di Scopamena, la Communauté de Communes de l’Alta Rocca coopèrent étroitement avec le Parc Naturel Régional de Corse gestionnaire du centre d’accueil de Bucchi Nera « porte d’entrée » du Plateau du Cuscionu sur son versant sud.
Il convient ainsi aujourd’hui de mettre en oeuvre un projet de développement tourné vers la découverte et la préservation du patrimoine naturel et paysager avec l’organisation d’activités douces adaptées au site.

Les activités estivales :

  • randonnée pédestre : sentiers à thème pour la découverte pédagogique du patrimoine naturel et humain.


Les activités hivernales :

  • ski de fond
  • randonnée à raquettes  
  • randonnée à ski

Aujourd’hui sachant qu’il y a un réel intérêt pour la pratique des activités hivernales, le ski de fond et la randonnée à raquettes peuvent être les activités phares sur le plateau du Cuscionu. Il est donc impératif de relancer ces sports-loisirs qui peuvent créer de façon significative des retombées économiques conséquentes sur l’ensemble du territoire de l’Alta Rocca (création d’emplois, hébergement, restauration, transport etc...)
Le centre de Bucchi Nera doit être un véritable moteur de développement micro régional à travers la mise en place, souhaitée par le PNRC, de formations aux métiers de montagne.
La problématique du Cuscionu est donc de trouver un équilibre entre la protection d’un environnement exceptionnel et fragile, le maintien d’un pastoralisme de qualité et le développement d’un tourisme maîtrisé.

 

‹‹ Retour