Diaporama Nous Contacter Espace élu

Réhabilitation du patrimoine

Programme REVPAR MEDOCC

Publié le 26 juin 2009


En 2004, la CCAR a entrepris une action de développement patrimonial. Cette démarche s'est inscrite dans le cadre du programme européen REVPAR MEDOCC. Ce réseau de valorisation du patrimoine rural en Méditerranée occidentale avait pour but d’expérimenter simultanément sur 3 sites choisis par les partenaires, l’Office de l’Environnement de la Corse, le conseil de Majorque aux Îles Baléares et l’association APARE en région PACA, la mise en oeuvre d’Opérations Programmées d’Économie du Patrimoine (OPEP).
Ce projet a été réalisé dans le cadre d’INTERREG III B.

Objectifs du projet :

  • Favoriser le transfert de méthode et d’ingénierie, dans la mise en oeuvre de stratégies territoriales de valorisation du patrimoine rural, ayant un effet d’entraînement sur le développement local.
  • Aboutir à la mise en place de véritables opérations programmées d’économie du patrimoine.

Pour cela l’ensemble des techniques traditionnelles de construction est concerné qu’il s’agisse de celles liées à la pierre sèche (terrasse de culture, murs de soutènement, caladages de rues, restauration de bâtiments…), de celles mettant en oeuvre la chaux (mortiers, enduits, badigeons), le bois (charpentes, bardeaux…).

L’idée était de faire en sorte que la démarche serve de base pédagogique pour une généralisation de cette approche à d’autres techniques concourant à la gestion et à l’entretien en milieu rural.

 

Valorisation du patrimoine

La volonté des élus de la Communauté de communes consiste à intégrer à la stratégie de développement les dimensions suivantes :

  • La sensibilisation des populations résidentes à l’importance du patrimoine rural,
  • L’aménagement concerté et consensuel des territoires à travers la nécessité de privilégier une approche territoriale intercommunale autour du patrimoine,
  • La valorisation de l’identité culturelle et la sauvegarde des valeurs et traditions des régions insulaires et d’arrière-pays dont l’isolement a permis de les préserver, malgré une ouverture effective au tourisme.

En effet, l’innovation dans le domaine de la valorisation du patrimoine rural, expérimenter et définir des méthodes transférables, mettant le patrimoine au coeur d’un projet de développement local, c’est donc à la fois, sauvegarder une identité territoriale et favoriser une diversification économique en créant de nouvelles valeurs ajoutées, à partir de ressources patrimoniales en sommeil.

‹‹ Retour